CONTACTEZ-NOUS !

6300, av. Auteuil, bureau 505
Brossard, QC, J4Z 3P2

conseillere@femonteregie.ca

450 904-5822

Étiquette : PLAN D’AFFAIRES

Famille Parcékilib 2024
ENTREPRENEURIAT

Parkour et Ninja Warrior : “Plus accessibles qu’on ne le pense”, et maintenant en Montérégie !

Contraire à la croyance populaire, le Parkour est une discipline sportive pour tout le monde. Oui… le Parkour, appelé par certains « course libre » et dont on voit les « traceurs » sauter de mur en mur, est adapté pour vous et pour moi ; autant pour ceux qui s’entrainent assidument que pour ceux qui ne bougent que très rarement. Seule condition ? Avoir envie d’apprendre et de repousser ses limites.

Et voilà où réside la beauté du Parkour ! Au-delà du défi physique, il y a le dépassement de l’esprit. Mais pourquoi alors cette image répandue, qui ferait du Parkour presque une question de superhéros ? « La raison est simple. Malheureusement, ce qui attire les gens ou qui devient viral si l’on veut, ce sont les grandes prouesses, les enchaînements réussis, mais pas le processus qui vient avant… la progression, l’apprentissage, la pratique », ont expliqué Audrey Crevier et Marc-André Marquette, le couple dynamique à la tête du Parc Ékilib à Saint-Jean-sur-Richelieu avec qui nous avons eu un agréable entretien.

Le Parkour, c’est quoi ?

C’est l’art de se déplacer dans son environnement immédiat, que celui-ci soit rural ou urbain, en surmontant ou en contournant sécuritairement les obstacles (tout ce qui se présente devant nous). Les habiletés déployées par les assidus de cette « course à obstacles » et qui semblent si naturelles sont le résultat de la pratique : la répétition des mouvements enchaînés qui permettent d’avancer malgré les barrières rencontrées et la méconnaissance de ce qui s’en suit.

Une activité physique qui nous prépare sans doute à faire du même dans notre vie quotidienne, parsemée des défis qui augmentent rapidement nos niveaux de stress puis d’anxiété. Le Parkour est donc source de bien-être général et d’estime de soi, ce qui est à la base de la mission du Parc Ékilib : aider les gens à évoluer et surmonter leurs propres barrières.

En quoi consiste le Ninja Warrior ?

Au contraire du Parkour, le Ninja Warrior exige une meilleure condition physique. Marc-André, pratiquant et coach de deux disciplines, recommande de commencer son entrainement par le Parkour afin de développer sa force et son endurance, spécialement dans les bras, puisque le Ninja Warrior, qui a gagné en popularité grâce aux émissions télé du même nom, met l’accent sur les obstacles à hauteur.

D’ailleurs, l’agilité et l’équilibre sont des facultés qui s’estompent lorsqu’elles ne sont pas cultivées. Or, le Ninja Warrior et le Parkour contribuent à les maintenir et à les renforcer. Une raison de plus pour fréquenter le Parc Ékilib.

Un lieu qu’on attendait en Montérégie… sans le savoir

« On n’avait pas ce genre de chose là ici », ou bien « Il nous manquait quelque chose comme ça, pour la famille » sont des commentaires entendus avec une certaine fréquence par les gestionnaires du Parc Ékilib, ce grand centre sportif intérieur urbain de Parkour et de Ninja Warrior qui est venu changer la vie de la région et plus particulièrement des familles de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Petits et grands peuvent s’adonner à la pratique sportive de ces deux disciplines ou tout simplement s’amuser. Le Parc offre 3 zones (Parkour, Ninja Warrior et Jeunesse) et une panoplie d’options dont :

      • Les cours de différents niveaux que ce soient pour les individus selon l’âge ou pour les familles des enfants de 5 à 10 ans ;
      • L’accès libre pour ceux qui veulent avoir du plaisir et bouger sans engagement, tout en ayant la possibilité d’être assistés au besoin ;
      • Et même les fêtes d’enfants et les groupes scolaires !

Vu le succès du centre et le grand achalandage pendant les fins de semaine et les journées pédagogiques, Audrey suggère à tous ceux qui peuvent planifier leur visite de réserver en ligne. « Les clients walk-in sont également les bienvenus ! », a-t-elle précisé.

Bien que la pratique de ces disciplines comporte des risques, la sécurité est, bien entendu, l’une des priorités du Parc Ékilib : non seulement les installations sont adaptées pour répondre à ce besoin, mais aussi les instructeurs sont adéquatement entrainés et ont suivi des cours de sécurité et en premiers soins.

Cofondateurs passionnés

S’adonnant au Parkour depuis 20 ans, Marc-André avait le rêve de pouvoir le pratiquer pendant toute l’année et d’offrir à d’autres personnes la même possibilité. Afin de soutenir son rêve, Audrey est devenue la gestionnaire intrépide derrière le succès de l’entreprise, responsable surtout de la communication numérique et du développement des affaires. Elle, qui n’avait jamais tenté le Parkour, en profite maintenant pour l’apprendre à côté de ses clients.

Les cofondateurs du Parc Ékilib sont, tous les deux, issus du domaine audiovisuel, une expertise qu’ils investissent dans leur compagnie.

D’un côté, Audrey est photographe professionnelle depuis deux décennies. Ce travail lui a d’ailleurs permis de se créer un important réseau de contacts, qui a été d’une grande aide pour le démarrage de l’entreprise. Et c’est en partie en raison de son expérience comme travailleuse autonome qu’elle a toujours su qu’elle se lancerait un jour en affaires.

D’un autre côté, Marc-André est un vidéaste chevronné. Aujourd’hui, il est le principal coach et entraineur de deux disciplines sportives au Parc Ékilib, et le responsable de la comptabilité et de la publicité.

Défis de l’entrepreneuriat

Les cofondateurs unissent leurs forces pour la réussite de leur projet entrepreneurial dans lequel participent également les filles d’Audrey, qui ont 16 et 13 ans.

Une expérience qui les confronte quotidiennement au défi de concilier travail et famille. Ils ont ainsi adopté des stratégies comme une meilleure gestion du temps et l’embauche d’employés pour retrouver l’équilibre.

Le marketing est aussi un défi pour le couple d’entrepreneurs, qui apprend à jongler avec les différentes activités promotionnelles pour faire connaitre le centre sportif.

Le retour des clients : gage de réussite

« Ma paye, c’est de voir les clients heureux et de les entendre dire : “Merci pour ça. J’ai réussi, je me suis dépassé ! Ils partent fiers de leurs réussites” », a commenté Audrey.

« Ma plus grande fierté, c’est d’avoir converti des gens qui sont venus pour faire du Ninja Warrior au Parkour, qui est moins connu. Ils finissent par vraiment l’apprécier », a rajouté Marc-André.

Les partenaires et les alliés du projet Ékilib

Aménagé dans le Carrefour Richelieu, le Parc Ékilib a ouvert ses portes le 16 septembre 2023 grâce au soutien de ses nombreux partenaires et alliés parmi lesquels on retrouve :

      • La Ruche Montérégie, qui leur a permis de ramasser 50 000 $ avec du financement participatif ;
      • Tourisme Montérégie qui leur a accordé une subvention financière ;
      • Le Fonds d’Emprunt Montérégie: « Eric Gosselin nous a donné un énorme coup de main avec ses conseils précieux et son soutien dans l’élaboration de notre plan d’affaires, qui a convaincu les prêteurs de financer le projet » ;
      • La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, un partenaire clé du projet, plus précisément avec l’accompagnement constant de Julie Lacoste, conseillère au développement économique.

Une aide certainement appréciée par les cofondateurs du Parc Ékilib : « Bien s’entourer est crucial. Il y a tellement d’organismes et des programmes qui font la différence pour démarrer une entreprise au Québec comme ceux de nos partenaires, et il faut en parler. Et si tu crois vraiment à ton projet et que tu as fait une bonne étude de marché, même si tu pars à zéro comme nous, tu peux y arriver. Dans notre cas, on n’avait pas d’argent de côté ».

Depuis le 4 avril dernier, ils sont, de plus, lauréats au niveau local OSEntreprendre du volet Création d’entreprise. Nous leur souhaitons bonne chance pour le niveau régional !

Découvrez donc ce parc sportif sans égal. Seul, en famille ou entre amis, ça vaut le coup ! Il est habituellement ouvert 7/7.

Et ne ratez pas le Parc Ékilib Mobile pendant l’été, ou encore les inscriptions déjà ouvertes pour le camp de jour adressé aux enfants de 8 à 13 ans.

Bon défi !

Couple vérifie des factures – Comment gérer son stress financier
FINANCES

Comment gérer son stress financier après les fêtes ?

Période magique de partage en famille, décembre est synonyme de célébrations, de cadeaux, de repas spéciaux et de vacances. Et célébrer, ça coûte de l’argent ! En janvier, on doit faire un retour à la réalité qui injecte à la plupart des gens une bonne dose de stress, car, même si ces dépenses reviennent chaque année, beaucoup ne les prévoient pas.

Pour y réfléchir, nous avons invité Barbara Demers, de L’Académie des finances personnelles, à coécrire ce billet de blogue dont le but est de vous donner, cher entrepreneur ou travailleur autonome, des pistes pour débuter la nouvelle année du bon pied et gérer, voire réduire, les préoccupations que le premier mois de l’année apporte.

Abonnez-vous à notre infolettre

 Remplissez ce formulaire pour recevoir nos dernières mises à jour.